L’arme

Lire en musique

gouttes de pluie
ici

   p

          e

  r

      d

 u

   e

       s,

une faction névrotique
glisse le long d’un carreau mutilé
la pluie battante s’écharde sur le châssis,

  l’en.tê.tant

    cla.que.ment

      d’un sque.le.tte

        é.fri.tte

  la

    mort,

la petite
qui se pense seule
à s’épancher sur l’allège
pendant que la vie se branle
à contre coeur,
basculant d’un vide à l’autre
ses sourdes suppliques.
les flots se cachent pour mourir
quand ses cuisses s’ébrouent en failles sismiques.

je dérape,

  elle     désaxe,

mes
doigts
dans
sa
chatte
obscure

ce râle qui gicle encore
de tout son corps,
en bas
de la fenêtre
comme un suicidé
qui trépasse
une fois
le grand saut
osé

gouttes de pluie
ici

      é

  perd

     u

 e

    s

son corps essuie mes armes
en
silence animal.

vf©️

#lesmotsdecello

Photographe / Martial Rossignol